Héros et vilains : Déterminisme dans le comics

Héros et vilains : Déterminisme dans le comics

Sinestro, Edward Nigma, Victor Fries sont des héros et des vilains dont les noms semblent guider le destin de ces personnages. Je souhaiterais me concentrer sur l'histoire de deux héros en particulier.

Tout (depuis leur enfance) les ont amenés à devenir ce qu'ils sont aujourd'hui : il s'agit de Batman et de Superman.

alt

Le moment tragique qui a déterminé l'avenir de Bruce Wayne

Les circonstances de la perte ses parents est importante. Bruce Wayne est un enfant qui vient de voir le film "Zorro". Ce film met en scène un justicier (tiens donc) masqué vétu de noir.

A la sortie du film, Bruce est heureux et aime de tout coeur ses parents. Le couple Wayne et son fils, décident de passer par une ruelle pour rejoindre leur voiture. Cette ruelle a un nom tristement évocateur puisqu'elle se nomme "Crime Alley". Un homme braque le couple et les tuent (laissant Bruce orphelin).

Il sera marqué par ce meutre et par un désir de vengeance. Cependant, cet évènement a deux facettes : d'un côté, le meutre et de l'autre, la période de bonheur avec ses parents au cinéma.

alt

C'est ainsi que ce désir de vengeance sera contrebalancé par le souvenir du visionnage du film Zorro, symbolisant la justice. Batman sera donc le fruit de cet équilibre entre les deux facettes de cette soirée tragique.

Par la suite, Bruce Wayne voyagera dans le monde entier. Ce sont les rencontres issues de ce voyage qui faconneront Batman (techniques d'arts martiaux, d'investigation, ...).

Alfred jouera également un role important puisqu'il protège Bruce (par exemple, en tentant de conserver cet équilibre).

Superman : un cap déjà tracé par ses parents

Superman est le dernier survivant de la planète Krypton. Ses parents ont utilisés une petite navette pour envoyer leur rejeton sur la Terre et ainsi le sauver. Les enregistrement de Jor'El, le père de Kal'El (alias Superman), répètent qu'il est destiné à de grandes choses / à aider l'humanité.

alt

Les parents adoptifs de Kal'El ont également été décisif puisqu'ils sont des fermiers du Kansas (pronant la compassion et débordant de bons sentiments). Superman est clairement issu d'un déterminisme culturel (Krypton) et social (son enfance à Smallville).

Clark Kent (alias Superman) est, par son éducation, un conservateur. Certains comics jouent justement avec cette rigidité (où Superman, tentant d'aider, en devient parfois fasciste).

alt

Enfin, certains personnages, comme le Joker, semblent combattre ce déterminisme ou s'en amuser.

Au delà du déterminisme social, les personnages de comics sont des symboles, des archétypes (en particulier, ceux issus des publications non indépendantes comme DC ou Marvel).

Un monde aura donc sa version de Batman ou d'un personnage représentant un concept comme la justice, la folie ou l'avarice.

Dom